Accueil > Les musées de Rome > Les chambres de Raphael – Musée Vatican

Les chambres de Raphael – Musée Vatican

02/06/2012

Au même titre que la Chapelle Sixtine, les chambres de Raphaël constituent l’une des plus belles merveilles des musées du Vatican. Elles ont été peintes à la demande du pape Jules II qui ne souhaitait pas habiter dans les mêmes appartements que son illustre prédécesseur Alexandre VI. C’est ainsi qu’il demanda à Raphaël de lui aménager des fresques dans une aile qui datait du XVe siècle.

Les chambres de Raphaël sont constituées de la chambre de la Signature, la Chambre d’Héliodore, la Chambre de l’Incendie du Borgo et la Salle de Constantin. La visite se déroule obligatoirement par la Salle de Constantin dont les fresques ont été réalisées par les élèves de l’illustre peintre qui fut mort prématurément en 1520. Parmi les épisodes racontés, on retrouve « le Baptême de Constantin », « l’Apparition de la Croix à Constantin », « La bataille du pont Milvius », « la Donation de Constantin ». Le plafond représente le triomphe du christianisme.

C’est alors que l’on passe dans la partie la plus ancienne du palais avec la salle des clercs obscurs qui a été peinte à partir d’une esquisse de Raphaël. La Chapelle Niccolina fut peinte par Angelico qui était un frère dominicain originaire de Toscane.

En continuant le parcours imposé, on tombe sur la chambre d’Héliodore qui est la deuxième pièce peinte par Raphaël entre 1512 et 1514. A cet endroit, il représente le pouvoir spirituel de l’église, avec notamment « la Messe de Bolsenia » dans laquelle le miracle des gouttes de sang tombant d’une hostie est illustré. Dans « l’Héliodore chassé du temple » l’artiste a voulu illustrer que le patrimoine de l’église était tout simplement inviolable. En effet, Héliodore qui avait dérobé le trésor du temple de Jérusalem est rattrapé par des messagers de Dieu. sur la fresque « la délivrance de Saint-Pierre », on note l’apparition d’un ange à Saint-Pierre qui invite à le suivre, la fuite de Saint-Pierre et de l’Ange, et enfin le réveil des gardes sur un sublime clair de lune.

C’est alors que l’on entre dans la chambre de la Signature qui est la première pièce réalisée par Raphaël. C’est en ce lieu que les actes officiels étaient signés par le pape. On n’y retrouve une illustration de la foi avec « la dispute du Saint-Sacrement ». en bas, de chaque côté de la peinture se trouve l’ostensoir tandis qu’en haut dans les nuages sont représentés des saints et des prophètes qui discutent tranquillement. au-dessus, on aperçoit Jésus-Christ à côté de la vierge et de Saint-Jean, avec encore un peu plus haut Dieu le père. Dans la fresque « l’école d’Athènes » qui est certainement l’une des plus célèbres du peintre est symbolisé Platon qui indique avec son doigt le ciel comme s’il s’agissait de l’endroit ou se trouvaient les meilleures idées. De son côté, Aristote tourne la paume de sa main vers le sol afin de prouver la rationalité de sa philosophie. Autour de ces deux maitres de la pensée antique, se trouvent de nombreux philosophes tels que Héraclite, Euclide, Diogène, Tolombée et Zoroastre.

Enfin, la dernière salle qui a été peinte à la demande de Léon X tire son nom de l’événement principal qui eut lieu sous Léon IV : l’incendie de Borgo. Dans cette fresque, on retrouve l’intervention miraculeuse du pape Léon IV en 847 qui apparut à la fenêtre de la loggia des bénédictions et qui éteignait le gigantesque incendie dans le quartier de la basilique Saint-Pierre en faisant le signe de la croix. On y retrouve également une fresque qui représente le couronnement de Charlemagne en 800.

Les loges de Raphaël ne sont visibles que sur demande. Quant à l’appartement Borgia qui a été décoré par le Pinturicchio et ses élèves, ils furent abandonnés une première fois avant d’être à nouveau ouvert au public à la fin du XIXe siècle. les appartements sont consacrés à l’art moderne religieux et comprennent des œuvres de Gauguin, Chagall, Klee et Kandinsky.

282 117 215 310 43 53 63 73 82 93 106 118 126 135 146 156 166 176 187 196 204 216 224 233 242 252 262 272

Categories: Les musées de Rome
Les commentaires sont fermés.