Accueil > Rome antique > Le Mont Palatin – Rome

Le Mont Palatin – Rome

02/06/2012

Le mont Palatin est l’une des sept collines de Rome, peut-être la plus célèbre car elle est le berceau de la civilisation romaine. C’est en ce lieu que la louve recueillie Remus et Romulus et c’est également à cet endroit que les emprunts fondèrent leurs palais. Aujourd’hui, on peut admirer les ruines des palais impériaux ainsi qu’un jardin sublime dans lequel il est agréable de se promener et de jouir d’une vue formidable sur la ville de Rome.


Berceau de la civilisation Romaine, Remus et Romulus


En foulant le sol du mont Palatin, vous aurez le sentiment de toucher de très près le berceau de la ville de Rome. C’est en effet à cet endroit selon la mythologie que devant une grotte la louve recueillit Remus et Romulus afin de les nourrir. Un peu plus tard, les enfants trouvèrent refuge dans une famille, et c’est ensuite que Romulus choisit de fonder la ville de Rome à cet emplacement.

La fameuse grotte dite du Lupercale fut découverte en 2007 mais elle n’est pas accessible au public. Par ailleurs, des récentes fouilles archéologiques ont montré que l’endroit était déjà occupé au Xe siècle avant JC.

Mont Palatin, terre de construction pour les empereurs Romains


Au gré de leurs règnes, les empereurs romains choisirent le mont Palatin afin d’y construire leur palais. Le premier d’entre eux, Octavien acheta plusieurs bâtisses dont la Domus Flavia et construisit sur les ruines d’anciennes maisons un temple en hommage à Apollon. C’est ensuite Tibère qui fit construire un palais gigantesque, la Domus Tiberiana dont les vestiges sont encore visibles de nos jours. A la suite d’un incendie sous le règne de l’empereur Néron, celui-ci ordonne la reconstruction avec la Domus Auréa, mais elle n’ira pas jusqu’au bout puisque l’empereur fut déchu quelque temps après.

En l’an 80 après JC, un deuxième incendie toucha gravement le mont Palatin, et c’est alors l’empereur Domitien qui fit construire un immense palais, la Domus Augustana dont on peut aujourd’hui encore apprécier les ruines, avec notamment son stade. L’empereur Hadrien aménagea l’hippodrome, puis s’est ensuite le tour de Septime Sévère de rajouter sa patte avec un bâtiment donnant sur Circus Maximus accompagné d’une fontaine gigantesque.

Par la suite, le mont Palatin fut recouvert par le jardin Farnèse ce qui n’a pas permis d’effectuer des fouilles sur la totalité du site. Lors de votre visite, vous pourrez quand même découvrir les vestiges de la Domus Augustana, la Domus Flavia, la Domus Transitoria et la Domus Tiberiana.

Abandon de la colline


A partir du règne de l’empereur Dioclétien, le mont Palatin perd de sa superbe. Si le palais impérial reste encore la résidence officielle, il est adossé à plusieurs résidences privées ainsi que des boutiques et des thermes publics. Au XIe siècle, le mont Palatin devient un véritable champ de ruines alors qu’une bataille éclate dans la ville de Rome pour en prendre le contrôle.

Le Mont Palatin revit à la Renaissance


C’est au cours de la renaissance que le mont Palatin devient à nouveau un lieu sur lequel les Romains les plus riches décidèrent d’y faire un jardin et de planter des vignes. Sous le règne du pape Sixte V, le lieu fut largement pillé afin de récupérer des matériaux pour construire des églises et aménager différentes places de la ville de Rome. Aujourd’hui, on peut toujours admirer les jardins Farnèse qui ont été aménagé par le cardinal Alexandre Farnèse sur les ruines de la Domus Tiberiana. Dans les jardins furent organisées des superbes fêtes et on peut encore y découvrir aujourd’hui des espèces rares de plantes au milieu des fontaines.

De nombreuses fouilles archéologiques furent entamées sous Napoléon III qui était un véritable amoureux de l’histoire romaine. C’est à partir de ce moment-là au XIXe siècle que furent découverts les vestiges du stade Domitien, la Domus Flavia, la Domus Transitoria de l’empereur Néron. Domus Augustana fut complètement découverte vers 1926 sous les ordres de Bartoli. Plus récemment, la restauration des peintures de Domus Augustana fut effectuée et la grotte de Remus et Romulus fut découverte au pied de la colline du Palatin en 2007.

Informations, Tourisme et Photos



Le ticket d’entrée pour le mont Palatin est le même que pour le Colisée et le forum romain. Afin d’éviter de faire la queue trop longtemps lors des périodes les plus touristiques, il est conseillé d’acheter son billet au mont Palatin directement ou bien d’utiliser l’une des deux entrées gratuites du Roma Pass qui est valable trois jours et qui donne lieu à des réductions sur les autres visites que vous pouvez faire à Rome.


Heures d’ouverture :

Dernier dimanche de Mars jusqu’aux 31 Août : de 9h à 19h30, Septembre : de 9h à 19h00, Octobre : de 9h à 18h30, de Novembre au 15 février : de 9h à 16h30, du 16 Février au 15 Mars : de 9h à 17h00, du 16 Mars au dernier samedi de Mars : de 9h à 17h30. Fermés les 1er Janvier et 25 Décembre.

Tarif :

9 euros par adulte, 4,50 euros pour les jeunes de 18 à 25 ans, gratuit pour les jeunes de moins de 18 ans et personnes de plus de 65 ans qui font partie de l’union européenne.

Conseils:

Pour apprécier pleinement les vestiges du mont Palatin, il est conseillé d’avoir un bon guide entre les mains car il n’y a aucune indication une fois à l’intérieur. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de s’imaginer les palais impériaux, alors pour cette raison et pour être certain de ne rien manquer, arrivez longtemps avant l’heure de fermeture.

Categories: Rome antique
Les commentaires sont fermés.