Accueil > Monuments de Rome > Le chateau Saint Ange

Le chateau Saint Ange

02/06/2012

Le château Saint-Ange git sur la rive gauche du Tibre à proximité du Vatican. Cette forteresse dont le rôle a varié au cours des siècles a été construite en l’an 130 après JC par l’empereur Hadrien qui voulait en faire son mausolée ainsi que le tombeau de la dynastie des Antonins. Tour à tour mausolée puis château fort qui permit de défendre la ville, et enfin lieu de vie pontifical, le château Saint Ange est aujourd’hui rattaché à l’État du Vatican.


Le Château sous l’empire Romain


L’empereur Hadrien décida de faire construire son mausolée sur la rive gauche du Tibre afin d’avoir comme l’empereur Auguste sur la rive droite un endroit pour se faire enterrer lui et sa dynastie. Le château est formé d’une rotonde en travertin recouvert de marbre. Toutes les cendres des empereurs y sont déposées jusqu’à Caracalla qui est le dernier à y être enterré. C’est à partir de l’an 403 que l’édifice est détourné de son rôle originel afin de devenir un élément essentiel de la défense de la ville de Rome.

Le Château sous le règne des Papes


C’est en l’an 590 lors de l’épidémie de grande peste que le pape Grégoire Ier eut une vision, celle de l’archange Michel qui au sommet de la forteresse baissa son épée. Il vit en cela le signe que l’épidémie était terminée, et c’est pour célébrer cet événement important qu’une statue de l’archange Saint-Michel fut édifiée au sommet du château. La première fut construite en 1544, mais celle qui git aujourd’hui au zénith de la bâtisse date de 1753 et est l’œuvre de Peter Anton Von Verschaffelt.

Lors de l’invasion des sarrasins en 846, la basilique Saint-Pierre de Rome est totalement pillée. C’est ainsi que le pape Léon IV décida d’en faire une partie intégrante du système défensif du Vatican, et ordonna la construction d’une muraille reliée au Vatican. Au XIIIe siècle, le Pape Nicolas III fit ériger un corridor sur la muraille. Ce corridor qui a été perfectionné a permis de nombreuses fois à des Papes de se réfugier au château Saint-Ange, mais également d’y transférer discrètement des prisonniers.

Après avoir été dévasté en 1378 par le peuple, le pape Boniface IX décida une restauration complète de la forteresse. C’est alors que des meurtrières sont creusées et des appartements sont créés pour le pape. C’est Paul III qui en fit définitivement son palais après avoir ordonné une restauration du système défensif ainsi qu’un aménagement luxueux des appartements pontificaux. Jusqu’en 1901 le lieu servit de prison où 4 Papes finirent leurs jours ainsi que des prisonniers célèbres comme Cellini et Cagliostro.

Tourisme et Visite


Lors de la visite du château Saint-Ange, ne vous attendez pas à voir des choses extraordinaires. C’est uniquement une forteresse qui permet de se rendre compte à l’intérieur en gravissant les marches de l’aspect défensif qu’il pouvait avoir. Une fois en haut de l’édifice, vous apprécierez de découvrir la sublime statue de bronze en hommage à l’archange Saint-Michel. En se promenant un peu plus bas sur le corridor, vous découvrirez une vue magnifique sur la ville de Rome d’un côté, et sur le Vatican de l’autre avec la basilique Saint-Pierre en premier plan.

Au-dessus du Tibre, vous aurez une vue parfaite sur le magnifique pont Saint-Ange de couleur blanche qui possède sur sa structure 10 statues d’ange, ainsi que les statuts de Saint-Pierre et de symboles. A noter que certaines d’entre elles sont des copies puisque les originales sont conservées à l’intérieur d’une église de la ville.

Le château est ouvert du mardi au dimanche de 9h00 à 19 heures 30, mais il est bon de savoir que la billetterie ferme à 18 heures 30. Il est fermé tous les lundis, le 1er janvier et le 25 décembre. Le tarif normal est de 8,5 euros, et de 6 euros pour le tarif réduit. Les personnes de moins de 18 ans entrent gratuitement à condition qu’ils soient de nationalité d’un pays de l’Europe. Vous obtenez également une réduction en vous présentant à l’accueil avec le Roma Pass.

Photos et vues du château Saint Ange


Categories: Monuments de Rome
Les commentaires sont fermés.