Accueil > Rome antique > La Via Appia

La Via Appia

02/06/2012

Qui ne rêve pas de fouler la Via Appia encore appelée voie Appienne lors de son séjour à Rome ? C’est en effet la route la plus célèbre de l’Antiquité qui fut construite à partir de 312 avant JC afin de faire transiter les hommes et les marchandises entre Rome et Padoue. C’est la première route de l’époque qui a été pavée et d’un point de vue architecture, elle est légèrement incurvée en son centre afin de permettre l’évacuation des eaux de pluie. Aujourd’hui, il est toujours possible de marché sur la via Appia qui commence à partir de la porte de San Sebastiano au sud est de la ville.

Histoire de la Via Appia


En vous rendant à la porte San Sebastiano au sud est de Rome, vous serez pris d’émotion en découvrant cette superbe voie pavée qui a traversé les siècles pour arriver jusqu’à nous. Certes, elle ne fut pas toujours le théâtre d’évènement heureux, puis de nombreux esclaves furent crucifiés à cet endroit. Construite avec des dalles de basalte, la via Appia mesurait 4,10 m de large et permettait ainsi à de nombreux moyens de transport de l’emprunter. Il y avait les charrettes, les porteurs, mais aussi tout simplement les marcheurs qui devaient emprunter les chemins de terre qui bordaient la voie romaine.

Aujourd’hui, la promenade sur la via Appia s’avère particulièrement bucolique au milieu des pins et cyprès. Tout le long, vous découvrirez des monuments funéraires car rappelons qu’à l’époque une loi interdisait d’enterrer les morts dans l’enceinte de la ville.

Une voie parsemée de mausolées et de catacombes


Le mausolée de Caecilia Métella est un édifice circulaire absolument majestueux pour un tombeau. Caecilia Metella était la femme de Crassus, dont le père participa aux premières guerres avec Jules César et Pompée. Il est possible aujourd’hui de le visiter.

Les catacombes de Saint Callixte


Les catacombes de Saint Callixte sont particulièrement vastes. Elles forment un réseau souterrain avec quatre niveaux, et l’on compte jusqu’à 20 kilomètres de galeries à travers lesquelles on peut découvrir une large variété de chambres funéraires dont certaines sont encore décorées par des fresques. La partie la plus ancienne des catacombes date du IIe siècle avec la crypte des Papes qui recueille la dépouille des premiers souverains du christianisme qui ont été martyrisés et sanctifiés. Dans la crypte Sainte-Cécile, le corps de cette jeune martyre fut retrouvé totalement intact. Il a également la crypte de Lucina, et les Cubila des Sacrements dans lesquels on peut encore apprécier des fresques du IIIe siècle qui proposent des événements religieux. Enfin, les cryptes de Saint Caius et de Saint Eusèbe où reposent les deux Papes.

Les catacombes de Domitille


Les catacombes de Domitille est une vaste nécropole qui se développe autour de la tombe de la martyre Flavie Domitille qui est la nièce et la femme de Flavius Clémens. A l’intérieur, on y retrouve les vestiges de la basilique Sains-Nérée-et-Achille. A proximité de celle-ci se trouve le cimetière des Flaviens-Auréliens. Lors de la visite des catacombes, la salle du bon Pasteur dans la voûte est ornée de nombreuses fresques du IIe siècle est un lieu incontournable.

Les catacombes de Saint Sebastien


Les catacombes de Saint-Sébastien sont creusées dans une ancienne carrière de grès et ont été utilisées largement par les chrétiens. On n’y retrouve trois mausolées du IIe siècle qui furent enterrés un peu plus tard afin d’aménager un portique dans lequel avaient lieu des banquets funéraires et où on vénérait les reliques de saint Pierre et de Saint-Paul qui furent temporairement exposés en ce lieu en 258. La crypte de Saint-Sébastien où est enterré le martyre donne son nom à l’ensemble des catacombes ainsi qu’à la basilique qui se trouve dans le labyrinthe. Au cœur de celle-ci, de superbes salles avec des fresques intéressantes s’y trouvent, comme le Cubiculum de Jonas qui est un cycle de peintures consacrées au prophète. C’est également au sein des catacombes que se trouvent les vestiges de la Basilica Apostolorum.

Horaires d’Ouverture


Pour le tombeau de Caecilia Métella :

Les Horaires d’ouverture sont : Du 2 Janvier au 15 Février, ouvert de 9h à 16h30, du 16 Février au 15 Mars, ouvert de 9h à 17h, du 16 Mars au dernier samedi de Mars, ouvert de 9h à 17h30, du dernier dimanche de Mars au 31 Aout, ouvert de 9h à 19h15, en Septembre, ouvert de 9h à 19h, du 1er octobre au 24 Octobre, ouvert de 9h à 18h30, et du 25 octobre au 31 Décembre, ouvert de 9h à 16h30. Fermé chaque lundi.

Les catacombes :

Les catacombes sont ouvertes de 9h à 12h et de 14h à 17h ( ou 17h30 ). Le prix d’entrée est de 6 euros, 3 euros en tarif réduit.
Les catacombes de Saint Sebastien sont fermées le dimanche, et de mi novembre à mi décembre.
Les catacombes de Saint Callixte sont fermés le mercredi et tout le mois de février.
Les catacombes de Domitille sont fermées le mardi et tout le mois de janvier.

Categories: Rome antique
Les commentaires sont fermés.