Accueil > Eglises et Basiliques de Rome > Eglise Sainte Marie du Trastevere

Eglise Sainte Marie du Trastevere

02/06/2012

La basilique Sainte-Marie du Trastevere se situe dans le quartier du Trastevere sur la rive gauche du Tibre. C’est probablement l’une des plus anciennes églises de la ville de Rome puisqu’elle fut fondée au IIIe siècle sous le règne du pape Calixte Ier. Selon la légende, en 38 avant JC, une source d’huile apparait à cet endroit et c’est interprété par la population juive du quartier comme étant un signe de l’arrivée du christianisme. Aujourd’hui, elle porte le statut de basilique mineure mais elle ne fait pas partie partie des 7 églises du pèlerinage.

Si les fondations de l’église datent du IIIe siècle, la majeure partie de l’édifice tel que l’on peut le voir aujourd’hui est originaire du XIIe siècle lorsque le pape Innocent II ordonna sa reconstruction. Sa vocation initiale d’être dédiée à la vierge Marie n’a pas changée.

La Façade et le Campanile


Sur la façade supérieure on admire une sublime mosaïque du XIIIe siècle avec en son centre le personnage de la vierge qui est entourée de dix femmes avec des lampes pour symboliser leur virginité. La façade est restaurée par l’architecte italien Fontana au XVIIIe siècle, était alors que les sculptures de 3 papes y sont ajoutées. A l’intérieur du portique, le visiteur admirera des fresques sublimes qui représentent l’annonciation. Enfin le campanile qui surgit derrière les statues est roman et date du XIIe siècle.

L’intérieur de la Basilique


L’intérieur de l’église est composé de trois nefs datant du XIIe siècle qui seront séparées par 22 colonnes de granit avec des chapiteaux ioniques provenant des termes de Caracalla. Le plafond est décoré de sublimes caissons en bois, et le pavement est cosmatesque, datant du Moyen Âge.

L’église comporte une chapelle dédiée à Sainte Françoise ainsi que la chapelle de la nativité dans sa partie droite. Sur la gauche, la chapelle d’Avila date du XVIIe siècle et l’on peut admirer dans sa partie supérieure quatre anges qui portent un temple rond. Enfin, il existe deux autres chapelles qui entourent le tombeau du pape Innocent II à l’origine de la reconstruction de la basilique.

Les mosaïques sont sans aucun doute ce qui fait la renommée de cet endroit qui nous interpelle au premier coup d’œil en y entrant. Sur l’arc qui précède le chœur, on retrouve les portraits des prophètes Isaïe et Jérémie, ainsi que les candélabres de l’Apocalypse et la Croix.

Dans l’abside se trouve une magnifique mosaïque qui représente le Christ et la vierge avec à leur côté Saint Callixte, Saint-Laurent et le pape Innocent II. Les mosaïques interprètent également diverses périodes de la vie de la vierge Marie, avec notamment la naissance de Jésus. Elles datent toutes du XIIIe siècle.

Photographies de la Basilique


Les commentaires sont fermés.