Archive

Archives pour la catégorie ‘Monuments de Rome’

La fontaine de Trévi

02/06/2012 Comments off

La fontaine de Trévi est sans aucun doute le monument préféré des touristes lorsqu’ils viennent à Rome. C’est un lieu magique qui a été rendu célèbre dans le film la Dolce Vita de Fellini ou la sublime actrice Anita Ekberg se baigne dans une belle robe chic et raffinée. Depuis, elle est également devenue le rendez vous préféré des amoureux qui aiment s’y retrouver pour une balade romantique et pour faire un vœu.


Histoire de la Fontaine


La première fontaine de cette place fut construite en l’an 19 avant JC et permettait d’alimenter la ville de Rome en eau de source, encore appelée eau vierge, qui servait également pour les thermes du Panthéon. Une première fontaine fut construite en 1453, mais c’est en 1732 que le pape Clément XII ordonna à Niccolo Salvi de construire une œuvre majestueuse. Plusieurs grands artistes de l’époque travaillèrent pendant 23 ans afin d’achever ce monument adossé au palais Poli.

Suivant la légende, une jeune fille vierge appelée Trévi aurait sauvé sa virginité en indiquant à des soldats l’emplacement de la source ce qui leur permirent de se rafraichir et de survivre. Mais l’étymologie la plus probable est celle du mot trivium qui signifie trois rues. Trévi est en effet le secteur administratif du secteur et la fontaine prit logiquement son nom.

Architecture et Détails de la Fontaine de Trévi


La fontaine de Trévi est un édifice majestueux de l’ère baroque et fait référence à plusieurs reprises à la fontaine des Quatres Fleuves de la Place Navone. Les quatre statues représentent les différentes saisons de l’année, tandis qu’au milieu se trouve Neptune, dieu de l’océan. La niche du centre est entourée par l’abondance et la salubrité qui sont surmontées chacune par la jeune fille qui découvrit la source et par un homme politique romain qui ordonna à l’époque la construction de l’aqueduc afin d’alimenter la fontaine en eau de source.

Le Char est tiré par des chevaux eux-mêmes dirigés par des tritons. On peut noter que l’un des chevaux semble plutôt calme tandis que l’autre a une attitude plus agitée ; cela est fait exprès afin de montrer les deux visages que peuvent offrir la mer et l’océan. On notera également que la structure centrale de La Fontaine est composée d’un arc de triomphe majestueux qui est bien le symbole du style romain.

Tourisme et Tradition


Lorsque l’on s’approche de la petite place sur laquelle se situe la célèbre fontaine romaine, on entend le bruit ahurissant de l’eau mais également des touristes qui s’agglutinent autour. Alors que les rues aux alentours sont calmes, la place est très bruyante. On est forcément impressionné par la grandeur de l’architecture et il est vivement conseillé de venir passer un moment à la fontaine de Trévi de jour mais également de nuit afin de la découvrir toute illuminée.

Il existe deux traditions : celle de jeter une pièce en tournant le dos à la fontaine avec la main droite afin d’être certain de revenir une fois à Rome ; l’autre consiste pour les couples à jeter une pièce dans le bassin des amoureux pour que cela leur porte bonheur tout le long de leur vie. C’est d’ailleurs cette coutume qui s’est démocratisée à travers le monde puisqu’aujourd’hui les touristes aiment jeter des pièces dans les fontaines, où qu’ils se trouvent.

Categories: Monuments de Rome

La villa Medicis de Rome

02/06/2012 Comments off

La villa Médicis se situe non loin de l’église de la Trinité des monts sur la colline du Pincio. Depuis 1803, c’est ici que se trouve l’académie de France à Rome.

La villa Médicis qui fut construite en 1544 est achetée en 1576 par le cardinal Ferdinand de Médicis. C’est à cet endroit qu’il exposa ses nombreuses œuvres d’art tels que des beaux tableaux et des bronzes que l’on pouvait voir sur la façade. Afin d’embellir le lieu, il fit construire un immense jardin de 7 hectares avec des superbes pins parasols, des cyprès et des chênes. A l’intérieur, on pouvait y trouver des superbes sculptures qui sont aujourd’hui dans des musées, mais le jardin de la villa comprend toujours des reproductions de celles-ci. Une immense terrasse permet d’avoir une vue imprenable sur la ville et notamment sur le dôme de la basilique Saint-Pierre.

Le XVIIIe siècle, la villa devient propriété de François III de Lorraine. Son fils qui reprit la succession décida alors d’éparpiller les œuvres de la collection dans différents musées du royaume d’Italie. C’est finalement Napoléon Bonaparte en 1803 qui installa l’académie de France à cet endroit et restaure la ville et les jardins qui avaient été laissés à l’abandon pendant de nombreuses années. C’est aujourd’hui un lieu qui permet de faire de belles expositions.

Seuls les jardins peuvent se visiter, sur visite guidée. Celle-ci dure environ une heure et permet de découvrir l’histoire, l’architecture et les différents trésors de la villa Médicis. Pour plus d’indications sur les heures de visites, nous vous invitons à consulter le site officiel.

Photos de la Villa et de ses jardins


Vue panoramique de la Villa et des jardins villamedicis19 villamedicis1 villamedicis2 villamedicis3 villamedicis4 villamedicis5 villamedicis6 villamedicis7 villamedicis8 villamedicis9 villamedicis10 villamedicis11 villamedicis12 villamedicis13 villamedicis14 villamedicis15 villamedicis16 villamedicis17 villamedicis18

Categories: Monuments de Rome

Le chateau Saint Ange

02/06/2012 Comments off

Le château Saint-Ange git sur la rive gauche du Tibre à proximité du Vatican. Cette forteresse dont le rôle a varié au cours des siècles a été construite en l’an 130 après JC par l’empereur Hadrien qui voulait en faire son mausolée ainsi que le tombeau de la dynastie des Antonins. Tour à tour mausolée puis château fort qui permit de défendre la ville, et enfin lieu de vie pontifical, le château Saint Ange est aujourd’hui rattaché à l’État du Vatican.


Le Château sous l’empire Romain


L’empereur Hadrien décida de faire construire son mausolée sur la rive gauche du Tibre afin d’avoir comme l’empereur Auguste sur la rive droite un endroit pour se faire enterrer lui et sa dynastie. Le château est formé d’une rotonde en travertin recouvert de marbre. Toutes les cendres des empereurs y sont déposées jusqu’à Caracalla qui est le dernier à y être enterré. C’est à partir de l’an 403 que l’édifice est détourné de son rôle originel afin de devenir un élément essentiel de la défense de la ville de Rome.

Le Château sous le règne des Papes


C’est en l’an 590 lors de l’épidémie de grande peste que le pape Grégoire Ier eut une vision, celle de l’archange Michel qui au sommet de la forteresse baissa son épée. Il vit en cela le signe que l’épidémie était terminée, et c’est pour célébrer cet événement important qu’une statue de l’archange Saint-Michel fut édifiée au sommet du château. La première fut construite en 1544, mais celle qui git aujourd’hui au zénith de la bâtisse date de 1753 et est l’œuvre de Peter Anton Von Verschaffelt.

Lors de l’invasion des sarrasins en 846, la basilique Saint-Pierre de Rome est totalement pillée. C’est ainsi que le pape Léon IV décida d’en faire une partie intégrante du système défensif du Vatican, et ordonna la construction d’une muraille reliée au Vatican. Au XIIIe siècle, le Pape Nicolas III fit ériger un corridor sur la muraille. Ce corridor qui a été perfectionné a permis de nombreuses fois à des Papes de se réfugier au château Saint-Ange, mais également d’y transférer discrètement des prisonniers.

Après avoir été dévasté en 1378 par le peuple, le pape Boniface IX décida une restauration complète de la forteresse. C’est alors que des meurtrières sont creusées et des appartements sont créés pour le pape. C’est Paul III qui en fit définitivement son palais après avoir ordonné une restauration du système défensif ainsi qu’un aménagement luxueux des appartements pontificaux. Jusqu’en 1901 le lieu servit de prison où 4 Papes finirent leurs jours ainsi que des prisonniers célèbres comme Cellini et Cagliostro.

Tourisme et Visite


Lors de la visite du château Saint-Ange, ne vous attendez pas à voir des choses extraordinaires. C’est uniquement une forteresse qui permet de se rendre compte à l’intérieur en gravissant les marches de l’aspect défensif qu’il pouvait avoir. Une fois en haut de l’édifice, vous apprécierez de découvrir la sublime statue de bronze en hommage à l’archange Saint-Michel. En se promenant un peu plus bas sur le corridor, vous découvrirez une vue magnifique sur la ville de Rome d’un côté, et sur le Vatican de l’autre avec la basilique Saint-Pierre en premier plan.

Au-dessus du Tibre, vous aurez une vue parfaite sur le magnifique pont Saint-Ange de couleur blanche qui possède sur sa structure 10 statues d’ange, ainsi que les statuts de Saint-Pierre et de symboles. A noter que certaines d’entre elles sont des copies puisque les originales sont conservées à l’intérieur d’une église de la ville.

Le château est ouvert du mardi au dimanche de 9h00 à 19 heures 30, mais il est bon de savoir que la billetterie ferme à 18 heures 30. Il est fermé tous les lundis, le 1er janvier et le 25 décembre. Le tarif normal est de 8,5 euros, et de 6 euros pour le tarif réduit. Les personnes de moins de 18 ans entrent gratuitement à condition qu’ils soient de nationalité d’un pays de l’Europe. Vous obtenez également une réduction en vous présentant à l’accueil avec le Roma Pass.

Photos et vues du château Saint Ange


Categories: Monuments de Rome

Le monument Victor Emmanuel II

02/06/2012 Comments off

Le monument en hommage au roi d’Italie Victor-Emmanuel II est un superbe édifice qui se situe tout juste derrière le forum romain ainsi qu’à coté de la place du Capitole. En plein cœur du centre historique de la Rome Antique, il jure un peu avec le reste par son architecture récente qui date du début du 20e siècle. Mais il ne peut laisser indifférent, tant il est impressionnant par sa taille et sa beauté. Sa couleur blanche est due au marbre de Brescia et de Botticino.


L’Histoire de Vittoriano


Cet immense monument de couleur blanche a été édifié par l’architecte Giuseppe Sacconi à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle afin de rendre hommage au premier roi d’Italie Victor-Emmanuel II qui a permis la réunification du pays après plusieurs guerres contre l’Autriche.

Son architecture et son emplacement ont fait débat pendant de nombreuses années, car sa construction a nécessité la destruction d’un quartier de l’époque médiévale. Ce monument a longtemps été détesté et les surnoms n’ont pas manqué pour le décrire : La machine à écrire, la pissotière, le gâteau de mariage, il fut même question de sa destruction sous l’ère de Mussolini avant que celui-ci ne l’utilise pour sa propagande. Il l’a alors habité, trouvant que sa maison était trop petite comparé à la grandeur de cette bâtisse.

Le monument Vittoriano en détail


Le monument de Victor Emmanuel II mesure 135 mètres de large et 75 mètres de hauteur. Sur le front se trouvent de nombreuses colonnes corinthiennes, 16 au total qui représentent chacune une région de l’Italie. De chaque côté du monument gisent deux fontaines qui représentent les mers qui entourent le pays, à savoir la mer Adriatique et la mer Tyrrhénienne.

Les grandes marches de l’escalier mènent à l’Autel de la patrie ainsi qu’à la statue gigantesque du roi sur son cheval. Devant le monument se situe la tombe du soldat inconnu en mémoire aux soldats tombés pendant la première guerre mondiale à l’image de celle que l’on peut trouver en France sous l’Arc de Triomphe.

A l’intérieur, vous pouvez découvrir le musée Risorgimento, et si vous souhaitez découvrir la superbe vue du quartier avec de la hauteur, alors il vous sera possible de monter sur le monument par l’arrière afin d’accéder à un ascenseur payant qui vous amènera à son sommet.

Aujourd’hui, Vittoriano est sans aucun doute l’un des plus beaux monuments de la ville devant lequel on reste ébahi par ses dimensions et sa couleur d’une pureté incroyable. Si tous les Romains ne sont pas encore convaincus du bienfondé de sa présence dans un quartier très historique, il sera un point de visite incontournable de votre séjour à Rome.

Nous vous conseillons de le voir à plusieurs périodes de la journée et surtout la nuit tant il est majestueux avec son éclairage bien pensé. Vous aurez également l’occasion de le voir de très loin lors de vos autres visites, et notamment si vous montez en haut de la coupole de la basilique Saint-Pierre du Vatican.

Belles photos du monument


Categories: Monuments de Rome

Le Palais Farnèse – Ambassade de France

02/06/2012 Comments off

Sur la place Farnèse se trouve le magnifique palais Farnèse qui est le siège de l’ambassade de France depuis 1874.

Son histoire remonte au XVe siècle lorsqu’en 1495, le cardinal Farnèse rachète l’ancien palais. Alors que son meilleur ami est élu pape, les moyens financiers du cardinal deviennent plus conséquents ce qui lui permet d’ordonner en 1517 la construction d’un nouveau palais plus majestueux. En 1534, le cardinal est élu pape Paul III. C’est alors le célèbre Michel-Ange qui reprit les travaux de construction en 1546 à la mort de l’ancien architecte. Il termine le deuxième étage, aménage la cour intérieure et modifie la loggia de la façade. Malheureusement, l’ancien cardinal ne verra jamais son palais achevé puisqu’il meurt trois ans plus tard. D’autres architectes succéderont à Michel-Ange jusqu’à l’achèvement des travaux en 1589. Le fils du cardinal qui habite désormais l’édifice fait appel aux peintres Carrache afin de continuer la décoration intérieure.

Depuis 1874, le palais Farnèse est successivement l’ambassade de France auprès du royaume d’Italie puis de la république d’Italie. On n’y trouve également l’école française de Rome qui est fondée en 1875 et qui se situe au deuxième étage. Depuis 1911, le palais appartient à la France mais en 1936, l’Italie en devient un nouveau propriétaire. Cependant, la France en garde l’usage en s’engageant à l’entretenir.

Il est possible de visiter le palais, mais uniquement sur demande et avec visite guidée. Toutes les personnes qui ont eu la chance de s’y rendre affirment que le palais Farnèse est sans aucun doute le plus beau de la ville de Rome.

Sublimes photos du Palais Farnèse


farnese19 farnese1 farnese2 farnese3 farnese4 farnese5 farnese6 farnese7 farnese8 farnese9 farnese10 farnese11 farnese12 farnese13 farnese14 farnese15 farnese16 farnese17 farnese18

Categories: Monuments de Rome

Les monuments de la ville de Rome

02/06/2012 Comments off

Outre ses églises ainsi que les sites antiques, Rome est également une ville de monuments. En parcourant les différentes artères de la cité, vous découvrirez les plus beaux édifices construits au cours des siècles et de la grande histoire de la ville éternelle. Parmi les curiosités principales, nous vous proposons :



Le Colisée bien que site antique ne pouvait que figurer dans cette rubrique tant il est majestueux et surtout, il est un vrai symbole pour les romains.








La Fontaine de Trévi impose son élégance et son style sur une petite place. C’est à la fois un endroit très touristique, mais aussi un lieu incontournable pour les amoureux qui ne manqueront pas de jeter une pièce dans l’eau.







Le Monument Victor Emmanuel II fut construit en hommage au 1er roi d’Italie qui réunifia le pays à la fin du 18e siècle. Un monument blanc superbe à voir aussi bien de jour comme de nuit.







Le Château Saint Ange fut une prison mais aussi une forteresse et une résidence papale lors des invasions de Rome. Un site superbe qui permet d’avoir une vue imprenable sur la place Saint Pierre.







Le Palais Farnèse est parait il l’un des plus beaux palais de Rome, l’intérieur ayant été décoré en partie par Michel Ange lui même. C’est aujourd’hui le lieu de l’ambassade de France.







La Villa Médicis jouit d’une situation parfaite sur les hauteurs de la place d’Espagne et de colline du Pincio.





Categories: Monuments de Rome