Accueil > Eglises et Basiliques de Rome > Basilique Sainte Croix de Jerusalem

Basilique Sainte Croix de Jerusalem

02/06/2012

La basilique Sainte-Croix de Jérusalem fait partie des sept églises du pèlerinage. C’est en l’honneur de Sainte-Hélène, la mère de l’empereur Constantin que ce dernier aménagea à la place de son palais cette sublime église qui est l’une des plus anciennes de la ville de Rome. Rappelons que l’empereur Constantin est le premier empereur romain à s’être converti au christianisme. A ce titre, sa mère effectua un pèlerinage à Jérusalem d’où elle ramena de nombreuses reliques ainsi qu’un bout de la Croix de crucifixion du Christ.



Histoire de l’église


Abandonnée après la mort de l’empereur, elle fut restaurée au XIIe siècle par le pape Lucius II qui y instaura les 3 nefs, le clocher et le porche. Au XVIe siècle, le pape Benoît XIV lui donne un aspect baroque avec notamment la construction de la sublime façade. C’est à cette époque que les alentours de la basilique sont aménagés afin de rendre l’accès plus facile à la basilique Saint-Jean de Latran et à Sainte-Marie majeure qui font également partie du pèlerinage des 7 églises.

Architecture et richesses de l’église


La façade baroque contient à son zénith la statue de Sainte-Hélène qui porte la Croix, celle de l’empereur Constantin et de quatre évangélistes. Juste derrière, on admirera le campanile qui date du XIIe siècle.

Le visiteur sera époustouflé par les magnifiques fresques de l’abside qui racontent l’histoire de la découverte de la Croix par Sainte-Hélène. L’intérieur comporte également le tombeau d’un cardinal ainsi qu’un musée avec une magnifique mosaïque du XIVe siècle réalisée par le Pape Grégoire Ier après une vision de Jésus.

La basilique Sainte-Croix de Jérusalem est réputée pour abriter de nombreuses reliques de Sainte-Hélène. Parmi celles-ci se trouve un bout du panneau de la Croix du Christ, un morceau de la Croix elle-même, un doigt de Saint-Thomas ainsi que des éléments de la grotte de Bethléem. Il y aurait même un clou qui servit à la crucifixion.

Autrefois, toutes les reliques étaient conservées dans la chapelle Sainte-Hélène qui est à moitié enterrée et qui se trouve sous le niveau de la basilique. On y admire dans sa voûte une sublime mosaïque qui représente le Christ entouré des évangélistes.

La basilique contient également une autre chapelle en hommage à Saint Grégoire.

À l’extérieur, l’amphithéâtre Castrense qui date du deuxième siècle est utilisé comme jardin officiel de la basilique.

Photos de la basilique


Les commentaires sont fermés.