Accueil > Eglises et Basiliques de Rome > La Basilique Saint Jean de Latran

La Basilique Saint Jean de Latran

02/06/2012

La basilique Saint-Jean de Latran est à la fois la cathédrale de Rome mais également la mère de toutes les églises de Rome et dans le monde. A ce titre, elle est plus importante que la basilique Saint-Pierre du Vatican. Ses dimensions de 100 mètres de long et 65 mètres de large en font la deuxième église la plus grande après celle de Saint Pierre. Elle fait partie des quatre basiliques majeures de Rome, et elle en est également le siège de l’évêché dont l’évêque n’est autre que le pape.

Histoire de la Basilique


C’est l’empereur Constantin qui fut alors le premier de sa dynastie à être converti au catholicisme qui ordonna sa construction. Elle doit son nom à la famille des Latérani qui offre le terrain pour permettre de l’ériger. De l’époque antique, il ne reste presque rien, puisque tour à tour à travers les siècles, l’église fut endommagée par des incendies, des pillages mais également un tremblement de terre.

Telle que l’on peut la voir aujourd’hui, l’église Saint-Jean de Latran date de sa reconstruction au XVIIe siècle sous le règne du pape Innocent X. C’est en ce lieu que fut baptisé Charlemagne. Jusqu’au XIVe siècle, l’église est le siège de la papauté et c’est également en ce lieu que furent célébrés les accords de Latran entre Mussolini et le Saint Siège. Dans l’autel de la Basilique, seul le Pape est autorisé à y célébrer la messe.

Le président Français, chanoine d’honneur de l’église


Il existe des liens étroits entre la basilique Saint-Jean de Latran et la France. En effet, le roi Henri IV a soutenu lors de son règne des dépenses du chapitre de l’église. Sous la révolution française, ce droit fut supprimé, mais il fut rétabli plus tard sous le règne de Louis XVIII, Charles X et Napoléon III. A ce titre, l’actuel président de la république qui est le descendant des rois a le titre honorifique de chanoine d’honneur de la basilique. C’est à cette occasion que l’ex-président Nicolas Sarkozy fit un discours sur le rôle important du prêtre, supposé supérieur dans l’éducation par rapport à l’instituteur.

La façade principale


La façade principale de la basilique est divisée en cinq parties qui sont délimitées par des gigantesques colonnes. De style baroque, son attique (le sommet de la façade) est ornée de 15 statues qui représentent le Christ au milieu, saint Jean-Baptiste, saint Jean l’évangéliste et les docteurs de l’église. Les cinq entrées sont surmontées par des arcades majestueuses et l’entrée centrale est fermée par une porte de bronze qui provient de l’Antiquité. Petite particularité, la porte latérale droite est toujours fermée, sauf les années saintes.

La façade Nord


La façade nord a été rajoutée en 1586 par Fontana sur ordre du pape Sixt V. De style renaissance, elle est composée de deux rangées de 5 arcades qui donnent sur les 5 nefs intérieures, et c’est au premier étage que se déroule la messe Papale le jour de l’Ascension. Cette façade donne directement sur la place Saint-Jean de Latran et son obélisque qui fut déplacé d’un autre endroit de la ville toujours sur ordre du Pape Sixt V.

Intérieur de la Basilique


L’intérieur de la basilique est très différent de l’époque médiévale. Elle est conforme à la restauration effectuée entre 1646 et 1649 par Borromini. A cette occasion, 9 nefs furent supprimées à l’intérieur pour laisser place à des niches qui accueillent aujourd’hui les statues des 12 apôtres. Borromini fit également construire des chapelles dans les nefs latérales.

L’autel Papal est absolument remarquable avec son baldaquin qui date du XIVe siècle. De style gothique, il contiendrait dans des reliquaires les cranes de Saint-Pierre et de Saint Paul. Seul le Pape a le droit d’y entrer pour célébrer la messe en tant que évêque de Rome.

L’abside est recouverte d’une sublime mosaïque qui représente le visage du Christ au-dessus de la Croix. A gauche sont présents la vierge, Nicolas IV, Saint-Pierre et Saint-Paul ; à droite de la Croix St-Jean le Baptiste, saint Jean l’évangéliste et Saint André. Sur la croix coulent les eaux du baptême qui se répartissent en 4 fleuves.

C’est à partir de cet endroit à travers une nef que l’on accède au magnifique cloitre du XIIIe siècle de nature gothique. Il est entouré de sublimes colonnes droites et torsadées et lorsqu’on se trouve à l’intérieur du jardin, on peut admirer une magnifique mosaïque qui fait tout le tour du cloître.

Pour accéder au baptistère de l’église qui se situe dans sa partie sud, ils font ressortir. C’est ainsi que l’on découvre ce sublime bâtiment de forme octogonale qui fut construit par Constantin et dédia à Saint Jean-Baptiste. Il fut longtemps le seul baptistère de la ville de Rome, et en ce titre, il fut pris comme modèle pour construire les autres du pays. Il contient des fresques sublimes d’Andrea Sacchhi qui relate la vie de l’empereur Constantin et notamment sa bataille qui l’opposa à Maxence, et les chapelles latérales en hommage à différents Saints datent des V, VI et VIIe siècle.

La Scala Santa



Une fois sorti de la basilique Saint-Jean de Latran, vous traverserez la rue pour découvrir l’escalier Saint encore appelé le Scala Santa. C’est ici que Jésus monta les marches avant d’être crucifié suite à son jugement par Ponce Pilate. La légende dit que c’est Hélène, mère de Constantin qi le fit ramener de Jérusalem. Les fidèles chrétiens aiment s’y retrouver et il est de coutume de gravir les marches à genoux. En haut de cet escalier, vous arrivez à la chapelle Saint-Laurent qui est surchargée de nombreuses reliques et dont le plafond est orné de mosaïques.

Autres photos de la Basilique



Les commentaires sont fermés.